La médiation animale - La lamathérapie


Qu'est-ce que la médiation animale ?

La médiation animale est une méthode thérapeutique qui a pour but de favoriser les liens naturels entre l'homme et les animaux, et d'en cultiver les bienfaits.

Elle est pratiquée en individuel ou en petits groupes, à l'aide d'un animal familier sélectionné et éduqué, sous la responsabilité d'un professionnel appelé zoothérapeute.

Elle est utilisée en complément d'autres thérapies comme la psychologie, la psychiatrie, la psychomotricité... 

 

Pourquoi avoir choisi le lama ?

Le lama est paisible et patient, silencieux, réceptif, avec un regard doux. Sa tête est toujours à la hauteur de notre tête. Sa taille, son port altier incitent au respect, ce qui est approprié pour un public rencontrant des difficultés comportementales.

C'est un support émotionnel idéal qui contribue à valoriser la personne, à améliorer son potentiel relationnel, tout en travaillant sa motricité.

 

La lamathérapie est destinée à quel public ?

À toute personne, enfant, ado ou adulte en souffrance, présentant des difficultés psychologiques ou comportementales.

Elle est recommandée également aux personnes qui ont des difficultés de concentration. On observe de très bons résultats chez les enfants autistes, qui peuvent établir une forme de communication sans aucune appréhension.

Je peux intervenir auprès de personnes atteintes d'un handicap (moteur ou psychique, déficient auditif ou visuel), ou bien souffrant de dépendance ou d'isolement. 

 

Comment sélectionnez-vous vos lamas ?

Mes lamas sont nés chez moi, pour la plupart. Je les connais bien, il y a une grande complicité entre nous. Ils sont sociabilisés et socialisés. Chacun a son tempérament, ses capacités propres, et je me sers de ce qu'ils sont pour intervenir au plus près des besoins des personnes. C'est cette interaction qui permet d'aider au bien-être et à l'ouverture de blocage.

Tous les lamas sont médiateurs, chacun à sa façon. 

 

Quels sont les bienfaits de la lamathérapie ?

Au contact des lamas, la personne trouve un apaisement, une douceur, apportant l'envie ou l'acceptation de contacts, installe des liens y compris avec les tiers, et prend confiance en elle. Une ouverture est créée...

 

Avez-vous une approche particulière ?

J'ai été la première en France à utiliser les lamas dans le cadre de la médiation par l'animal. Je ne travaille pas en fonction d'une pathologie, mais par rapport à la personne, ce qui me permet de ne pas l'enfermer dans sa "mal/a/dit".

Je reçois le public auquel je m'adresse là où se trouvent mes lamas, et je mets en place des activités qui permettent de dépasser les difficultés.

L'objectif est d'apporter du bien-être, de gagner en autonomie et en confiance en soi.